Étude de cas : Les casques de réalité mixte Varjo améliorent le flux de travail et l’itération de la conception

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
vr expert- Étude de cas varjo xr3

Phiaro, société japonaise de conception automobile, a fait œuvre de pionnier en utilisant les casques de réalité mixte haute-fidélité Varjo XR-3 et a commencé son processus de conception. Phiaro a optimisé le flux de travail, et rend plus rentable une pratique à forte intensité de capital.

Qu’est-ce que Phiaro a fait ?

La conception d’une voiture, et le processus conceptuel qui en découle, est coûteux et nécessite de nombreuses heures de travail et de copieuses ressources. Il faut notamment trouver la meilleure géométrie optimisée sur le plan ergonomique, l’attrait visuel testé par l’utilisateur, la répartition optimale du poids et la meilleure utilisation des matériaux, pour ne citer que quelques éléments. Phiaro a donc rationalisé et rendu plus efficace son processus de conception grâce au casque avancé Varjo XR-3, créant ainsi un processus de travail en réalité mixte totalement immersif.

Ils ont fait cela dans l’intention de réduire les coûts du processus de conception consistant à transformer l’esquisse en rendus 3D en prototypes physiques pouvant être conduits. Ce qu’ils ont obtenu de l’autre côté était encore mieux que ce qu’ils avaient prévu.

Auparavant, la réalité virtuelle était utilisée pour rendre des conceptions statiques de voitures en taille réelle afin de tester l’expérience globale de l’utilisateur. Kia et Volvo sont deux constructeurs automobiles qui utilisent le casque Varjo XR-3 pour réaliser ces projets.

VR Expert - vue de face du Varjo Xr-3 de port

Un autre exemple

Volvo, par exemple, a procédé de la sorte en testant les nouveaux designs avant qu’ils n’atteignent les ateliers de fabrication et en réduisant les alternatives coûteuses de modèles taille réele en kit. Ils ont également pu remarquer toute erreur de surface avant de commencer la fabrication du prototype. Enfin, ils effectuaient ces tests dans des environnements immersifs photoréalistes dans le cadre de leurs recherches sur les utilisateurs.

Christian Braun, vice-président de la conception d’art visuel chez Volvo nous dit « Il s’agit de l’avenir de la créativité », « vous obtenez un sens fantastique des proportions de la voiture et pouvez examiner de façon réaliste tous les détails et les matériaux – y compris la couleur de la carrosserie et la feuille d’aluminium dès le début du processus de conception … La réalité mixte de Varjo est un pas vraiment important vers la réalisation de cela … »

« En ce qui concerne l’aménagement intérieur des automobiles, Varjo est vraiment le seul casque que vous pouvez utiliser. »

                   –     Christian Braun, Vice président de la conception d’art visuel chez Volvo

Phiaro a ensuite repris cette idée et l’a propulsée au niveau supérieur.

En effet, ils ne se contentaient pas de conceptions statiques rendues, mais de conceptions plus dynamiques. Ils voulaient voir leurs concepts en plein mouvement.

Cela permettait à Phiaro de voir en temps réel, leurs conceptions de voitures fonctionnant dans différents biomes alors qu’elles filaient devant les surfaces peintes et les vitres teintées. Ils ont trouvé un moyen de calibrer la répartition du poids et l’ergonomie en fonction des scénarios de conduite du monde réel. Parallèlement, ils expérimentent les interactions des personnes dans les cockpits conceptuels alors que les testeurs se battent avec une attention partagée sur la route.

En d’autres termes, Phiaro a réalisé grâce aux casques Varjo MR des rendus photoréalistes grandeur nature de leurs conceptions conceptuelles. Ces conceptions pouvaient rouler dans différentes conditions météorologiques et permettre à leurs concepteurs de constater de visu ce qui devait être modifié, itéré ou calibré.

Comment ont-ils fait cela?

L’équipe de production de Phiaro a commencé à construire une structure métallique de base, composée uniquement de caractéristiques de base pour la mobilité guidée. La construction comprenait un châssis élémentaire, une direction par câble, une transmission électrique, un siège et quatre roues. L’accent était mis sur la sensation de base, car le monde virtuel totalement immersif tromperait l’esprit de l’utilisateur en lui faisant croire que les détails sont réels. Phiaro a complété le tout par un système de suivi de position, conçu en collaboration avec la société LP-Research basée à Tokyo, permettant aux concepts numériques de se déplacer, simulant ainsi la conduite de manière réaliste.

Les rendus en 3D, par le biais du Varjo XR-3 HMD, sont ensuite visibles grâce a un flux vidéo en temps réel, en même temps que le dessin conceptuel en 3D réalisé avec le logiciel Unity Engine ou Unreal. Le conducteur du modèle de base construit a ainsi pu avoir l’impression de conduire sur la vraie route et voir le modèle de conception 3D de l’intérieur de la voiture dans le Varjo HDM.

« Nous avons choisi Varjo parce que dans le monde de la réalité mixte, les XR-1 et XR-3 nous ont donné l’expérience la plus proche de la réalité. »

–     Stratégiste de l’innovation de Phiaro, Pratim Dutta

Que permettent les casques de réalité mixte de Varjo ?

En résumé, avec la réalité mixte, les conceptions conceptuelles sont mises sur la route beaucoup plus rapidement et à moindre coût que jamais auparavant. Par le passé, le design conceptuel d’une voiture passait par le processus d’innovation, du croquis au modèle 3D, puis à la production d’un prototype physique. Ensuite, si des modifications importantes sont nécessaires, vous répétez ce processus : une entreprise très gourmande en capital et en main-d’œuvre. Avec les casques de réalité mixte, et les offres XR-1 et XR-3 de Varjo, la dernière étape de la « production de prototypes physiques » peut être effectuée dans un rendu de la réalité totalement immersif et mélangé.

Il suffit de disposer d’éléments de base de composants physiques, comme le modèle physique de Phario, pour tromper notre esprit et lui faire croire que le nouveau concept de design est en cours de réalisation.

Cela accélère considérablement l’itération et réduit les coûts de fabrication liés aux prototypes grâce à des scénarios de test simulés, tout en améliorant le nouveau produit final au final. Même des potentiels tels que le retour haptique dans la direction par câble et les grondements simulés adaptatifs corrélés à différents environnements de surface à travers les roues jusqu’au siège sont possibles.

Ce que Phario a réussi, c’est la dernière et ultime intersection entre un logiciel simulé, des rendus intégrés et transparents du monde extérieur mélangés à des modèles 3D, et l’ingénierie technique du retour physique.

Phario ouvre la voie à ce qui est possible avec la réalité mixte et a rendu un processus de conception itératif coûteux plus rationnel, efficace et rentable.

Discussion

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier